Comment entretenir et prendre soin de son appareil photo numérique ?

Un espace de rangement dédié à votre appareil photo lorsqu’il n’est pas utilisé :

Je dois avouer que ce n’est pas facile, car j’aime avoir toujours mon appareil photo à portée de main. Je ne veux pas qu’il soit enfermé dans un placard et qu’il soit prêt à shooter. Cependant, pour les périodes prolongées de non-utilisation, je recommande de le ranger à l’abri de la poussière pour éviter que votre capteur ne doive être nettoyé en permanence.

La poussière est l’ennemi, gardez-le propre !

Le problème s’amplifie lorsque vous commencez à avoir beaucoup d’objectifs, d’accessoires, voir une collection d’appareils ! Ce qui est mon cas, pour y remédier, j’ai investi dans une étagère avec porte vitrée me permettant ainsi de ranger tous les appareils que j’utilise à l’abri de la poussière tout en les gardant visibles.

Pour ceux que je n’utilise pas pour le moment, ils vont dans des boîtes de rangement avec des sachets d’absorbeur d’humidité.

La vitrine est un bon endroit pour ranger tous vos objectifs, microphones, chargeurs, batteries supplémentaires, drone, filtres d’objectif…

Un sac dédié au transport de votre appareil photo :

Si vous n’avez pas de sac dédié au transport de votre appareil photo et que vous utilisez n’importe quel sac, vous risquez de cogner votre appareil photo, de le rayer avec d’autres objets dans le sac et vous lui donnerez probablement une bonne couche de poussière de sac.

Un appareil photo est un objet coûteux qui nécessite soin et protection. Tout comme un artiste prend soin de ses outils, un photographe doit prendre soin de son appareil photo. Un bon sac photo permet de regrouper tout son équipement lors d’une sortie tout en le protégeant. Il y a énormément de choix dans les marques comme Lowepro, Peak Design, Canon, Nikon, etc… Tout comme dans les formats : gros sac à dos, sac bandoulière, voir petite pochette pour ne garder que l’essentiel.

Mon choix à toujours été la discrétion et j’utilise donc un sac à dos “classique” dans lequel j’ai inséré un sac photo bandoulière pour profiter des pads de renfort en mousse.
Plus le temps passe, et moins j’aime emmener de matériel avec moi pour me concentrer exclusivement sur la photo, sans avoir à penser à quel objectif je dois prendre dans le sac. Je sors donc souvent avec un seul boîtier sur moi, et le sac reste à la maison pour y ranger le matériel une fois la session photo terminée.

Nettoyage régulier de l’appareil photo :

Donnez un peu d’amour à votre appareil photo. Utilisez un souffleur d’air (en forme de fusée) pour souffler avec puissance et précision la poussière et les autres éléments indésirables. Pour souffler sur le capteur, je tiens le boîtier capteur vers le sol et souffle par en dessous pour faire tomber les éventuels poussières.

Il existe des kits de nettoyage très abordable, un indispensable dans mon sac photo

Voir le kit au meilleur rapport qualité prix pour moins de 11€ ici.

J’utilise un chiffon à objectif ou microfibre pour essuyer régulièrement le boîtier de mon appareil photo et, pour aller dans les coins difficiles à atteindre, j’utilise un tout petit peu de coton (de la taille d’un petit pois) et un cure-dent (qui ne raye pas le boîtier) pour guider le coton autour des boutons, des cadrans et derrière l’écran rabattable.

J’utilise également cette technique pour nettoyer les coins difficiles d’accès de mon viseur.

kit nettoyage appareil photo

Pour nettoyer les objectifs, surtout la lentille frontale, j’utilise également un microfibre. Je le fais le moins souvent possible pour conserver le traitement de la lentille au maximum. Pour cela, j’utilise constamment un filtre de bonne qualité afin d’éviter toutes traces sur les objectifs onéreux.

Un filtre UV basique pour moins de 8€, de quoi protéger durablement votre objectif préféré. A commander ici.
Un peu plus cher mais à posséder également, le filtre polarisant circulaire. En plus de protéger votre objectif, il permettra un meilleur contraste et de jouer avec les réflexions de l’eau ou des surfaces vitrées. A commander pour moins de 20€ ici.

Faites attention au bord de la monture de l’objectif, qui peut également se salir et qui, en raison de sa proximité avec le capteur, doit rester impeccable.

Évitez de nettoyer le capteur vous-même :

Je ne le recommanderais pas à moins qu’un professionnel ne vous ait montré la marche à suivre. Votre capteur est trop fragile et trop important pour être manipulé.

Je vous recommande plutôt de vous rendre chez un spécialiste pour le faire faire par un professionnel ou d’apprendre à le faire vous-même, mais à vos risques et périls.

Certains boîtiers sont dotés d’une fonction “nettoyage de capteur” comme mon Canon 5D2. Il suffit de l’activer de temps en temps via le menu de l’appareil.

Si jamais vous vous sentez capable de nettoyer votre capteur vous même, il existe des kits pour moins de 20€ avec de très bons retours clients. Cliquez sur l’image ci-contre pour le commander :

kit nettoyage capteur appareil photo numérique

Achetez une courroie en cuir solide pour votre appareil photo :

Mon conseil est valable si vous n’aimez pas la courroie fournie avec votre boîtier qui n’est pas toujours des plus discrètes. Elles font de la publicité pour des marques d’appareils photo qui, après tout, ne vous accordent pas de rabais. Cela ne me dérange pas plus que ça lorsqu’elles sont noires mais avec les années, elles s’abiment et peuvent finir par rompre. Attention donc à vérifier leur étant et lorsque l’usure est trop importante, il sera alors temps de la changer.

Pour les “petits” boîtiers, je recommande plutôt les courroies en cuir. Le cuir est confortable, élégant, il vieillit bien et il est très résistant. C’est ce que j’ai choisi pour mon Leica M4-2 car il s’accorde aussi avec ce que l’on trouvait à l’époque du boîtier.

Mettez à jour le firmware de votre appareil photo :

Tout comme les téléphones ou les ordinateurs portables, les firmwares des appareils photo sont régulièrement mis à jour.

Souvent, la première version, installée dans votre appareil photo avant qu’il ne quitte l’usine, peut encore présenter quelques défauts ou domaines d’amélioration, souvent en raison des pressions exercées pour qu’il soit vendu au détail le plus rapidement possible.

C’est pourquoi les fabricants d’appareils photo publient des mises à jour qui non seulement corrigent certains problèmes, mais ajoutent souvent de nouvelles fonctions améliorées.

Si votre appareil photo fonctionne bizarrement, essayez de le réinitialiser et de mettre à jour le micrologiciel, cela peut faire des miracles.

Pour savoir comment mettre à jour le micrologiciel de votre appareil photo, consultez votre manuel d’utilisation ou faites une recherche rapide sur Google.

Bien qu’il ne soit pas vraiment possible de prédire la durée de vie d’un appareil photo, j’espère au moins que certains de mes conseils pour prendre soin de votre appareil photo s’avéreront utiles pour augmenter sa durée de vie.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Selon vous, à quelle fréquence faut-il remplacer son appareil photo ? Prenez-vous particulièrement soin de votre matériel ?

Laissez un commentaire ci-dessous, votre avis m’intéresse.

Laisser un commentaire